Eliquide : que doivent mentionner les industries dans l’étiquetage des e-liquides ?

Les e-liquides sont sans aucun doute les composants fondamentaux des cigarettes électroniques. Et choisir celui qui convient le mieux à nos besoins et nos goûts est une étape délicate, puisque la conversion à la e-cigarette en dépend.

Le marché connait une croissance continuelle, et les marques n'en finissent pas de proposer tout un tas de saveurs aussi différentes qu'étonnantes.

Néanmoins, les consommateurs sont soucieux à propos de leur santé ce qui est tout à fait légitime.

Et de ce fait, les autorités sanitaires sont très exigeantes envers les industries de e-liquides qui doivent donc établir des mesures sécuritaires rigoureuses à partir du processus de fabrication jusqu'à la traçabilité de leurs produits.

Pour plus d'informations à propos de ce sujet, consultez le site suivant : eliquide-instinct.com.

L'étiquetage que doivent appliquer les industries des e-liquides

En France, les industries réservées aux e-liquides doivent respecter les normes européenne quant à ce qui doit être mentionné sur l’étiquetage des fioles du e-liquides.

Voici ci-dessous les mentions qui doivent être incluses sur les étiquettes des e-liquides :

  • Comme tout produit consommable, il doit y avoir le nom et les coordonnées du fabriquant, le nom du produit, la liste des ingrédient et le numéro du lot,
  • dans le cas des e-liquides, il doit y être mentionné la quantité de nicotine en mg/mL et la date limite d'utilisation optimale (DLUO),
  • ainsi que les mentions : antipoison, interdits aux femmes enceintes, aux interdits mineurs et danger,
  • enfin, les règles de précaution.